6 THERAPIES POUR LES MALADIES CHRONIQUES

1. Chercher la cause du problème : La guérison par l’approche holistique cherche toujours à déterminer les racines du problème, la cause profonde de la maladie. Elle ne se limite pas à identifier simplement les symptômes. Traiter la cause de la maladie prend plus de temps, le travail avec le patient sera donc plus long. Il faut éliminer tous les aspects de l’hygiène de vie du patient susceptibles d’agir négativement sur son état de santé.

2. Une bonne alimentation : L’alimentation moderne est pauvre en nutriments. Elle engendre des déficiences qui, à la longue, entraînent des carences. Elle est également riche en substances chimiques, qui perturbent le bon fonctionnement du corps. Les colorants, les préservateurs, les mauvaises graisses et les ingrédients artificiels. Tout cela favorise de nombreuses maladies dites de civilisation : cancers, diabète, hypertension, maladies cardio-vasculaires…

3. Phytothérapie : C’est l’emploi de plantes ou de médicaments à base Centre de médecine alternative à distance en maladies chroniques plantes (poudres, préparations en ampoules, infusions…) pour soigner naturellement les différents maux du corps humain. Aujourd’hui, l’efficacité de la médecine « par les plantes » est reconnue et démontrée scientifiquement.

4. VITAMINOTHERAPIE C : Il a été démontré par la science que de nombreuses maladies dégénératives comme les cancers sont souvent accompagnées de dépression, désespoir, ou anxiété. Elles peuvent être déclenchées par la perte de quelque chose d’essentiel dans la vie. Ainsi, une étude a prouvé que les personnes qui ne parviennent pas à surmonter ces épreuves ont moins de chances de guérir d’une maladie grave.

Là encore, l’hygiène de vie sera primordiale. Le patient devra respecter les grands principes de bases, à savoir rééquilibrer son alimentation ou pratiquer une activité physique. Il lui faudra également éliminer toute source de toxicité de son corps.

Certains médecins utilisent des doses importantes de vitamine C pour lutter contre de nombreux cancers et obtiennent d’excellents résultats. Ils observent parfois la rémission totale d’une tumeur.

Le naturopathe peut proposer une vitaminothérapie C liposomale en gélules pour une meilleure absorption par l’organisme. Les doses sont à prendre trois fois par jour et le dosage en fonction du type de pathologie.

5. TRAITEMENT AUTO-IMMUNE : Il s’agit d’un mélange de stérols et de stérolines. De nombreuses études scientifiques ont démontré l’efficacité des stérols et de stérolines dans l’allergie, l’arthrite rhumatoïde, le lupus, la fibromyalgie. Immunomodulateur, la synergie permet à la fois de stimuler l’immunité souhaitable (la défense de notre organisme) et déficiente lors des infections à répétition, sida, cancers… Tout en diminuant l’immunité non souhaitable que l’on retrouve dans les allergies ou les maladies auto-immunes. Il permet souvent au patient d’arrêter la prise de cortisone à condition de le faire très progressivement.

L’utilisation de ce produit est qu’il est la pierre angulaire du traitement des maladies auto-immunes en médecine naturelle.

Attention il faut prendre ce complément de manière très sérieuse en veillant surtout, à la plus grande régularité dans les prises, sinon, son effet est très réduit.

Il est impératif en complément de traiter la maladie afin de résoudre les effets à long terme qu’elle provoque. Le naturopathe établira un protocole souple pour réparer et traiter la pathologie.

6. AMYGDALINE : La vitamine B17 agit comme une chimiothérapie naturelle pour le traitement du cancer. Une des caractéristiques connues du cancer est que sa croissance n‘est pas freinée et aussi sa capacité à cisailler les tissus environnants pour s’installer. La cellule cancéreuse utilise à cet égard une certaine enzyme qui agit en tranchant comme une paire de ciseaux dans le tissu environnant.

Lorsque la vitamine B17 est ingérée, l’enzyme clive la molécule de la vitamine B17. La vitamine B17 suscite la fabrication d‘un poison qui, à son tour, détruit de façon ciblée la cellule cancéreuse. Étant donné que seule la cellule cancéreuse dispose de cette enzyme, le poison n‘est pas libéré uniquement dans la tumeur elle-même mais aussi dans les cellules cancéreuses dispersées. La prise de vitamine B17 dans le traitement du cancer est très efficace, notamment pour le traitement des métastases.

L’EFSA et l’ANSES indiquent qu’un patient ne peut consommer plus de 370 mg par jour. L’amygdaline naturelle que nous préconisons est de 100 mg par jour, donc aucun danger.

Pétition Harmonisation Naturopathe : https://bit.ly/3IwrRlm

dennislay95041

Похожие статьи

ru_RURussian
ru_RURussian